Menu



Politique

Retrait de sa pétition électorale, pour Anil Bachoo: « sa ti pou kout boukou larzan ek ti pou pran boukou letan »


Rédigé par E. Moris le Mardi 5 Janvier 2021



Le candidat battu du PTr fait marche arrière concernant la contestation des résultats dans la circonscription no 9. Anil Bachoo abandonne donc sa pétition électorale.

Il accepte donc l’élection de Sudheer Maudhoo, Deepak Balgobin et Vikash Nuckcheddy dans la circonscription numéro 9 (Flacq/Bon-Accueil). Les raisons qu’il va avancer, à l’appel de l’affaire le 11 janvier, pour justifier sa position seront intéressantes. Ce jour-là, son avocat, Me Gavin Glover, Senior Counsel, informera officiellement le chef juge Asraf Caunhye de la décision de son client.

Est-ce un retournement de situation sur le plan politique ?

Le principal intéressé jure de ses grands dieux qu'il aurait agi sur : « un avis légal et mon parti est au courant de ma décision» et dément les rumeurs d’un éventuel rapprochement avec le MSM, ou de quitter le parti travailliste (PTr).

Rappelons que les juges ont statué que 19 des 34 paragraphes inclus dans la pétition électorale de Anil Bachoo sont de nature frivole et vexatoire. Rappelons qu’un total de 12 pétitions électorales seront écoutées par la cour suprême cette année. Plusieurs d’entre elles ont pour objectif d’obtenir un nouveau décompte. Mais deux au moins, au nos 8 et 10, c’est carrément l’invalidation de l’élection qui est demandée
 

Mardi 5 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.