Menu



Politique

Retrait de la liste des pays à haut risque de la Grande Bretagne: Seeruttun saute de joie et dit une connerie


Rédigé par E. Moris le Dimanche 7 Novembre 2021



On peut comprendre que le ministre des Services financiers ait bondi de joie en apprenant la nouvelle que Maurice a été enlevé de la liste des pays à haut risque de la Grande Bretagne.

Certes, il ne s’intéresse pas aux raisons ayant conduit à l’inclusion du pays sur ces fameuses listes de toutes les couleurs… Mais dans les médias, Mahen Seeruttun, qui sautille de joie, affirme que le retrait de Maurice de la liste britannique est la preuve de nos bonnes relations avec l’Angleterre.

Que c’est nunuche ! Ce n’est pas parce que Boris Johnson serre la pince avec Pravind Jugnauth en Écosse que cela signifie que la Grande-Bretagne est très copain-copain ! Ce n’est pas parce que Boris souhaite un Happy Divali aux personnes d’origine indienne du monde entier que cela signifie forcément que Maurice et la Grande-Bretagne sont bhai-bhai ! Maurice est un petit point sur la carte du monde. Si petit que la Grande-Bretagne et les États-Unis peuvent s’arroger le droit de bafouer un jugement de la Cour internationale de justice concernant la souveraineté des Chagos.

Alors dire que le retrait de Maurice de la liste britannique découle des relations entre les deux pays, c’est au mieux de la niaiserie et au pire de la bêtise. En fait, selon Mahen Seeruttun, après l’inclusion de Maurice sur la liste britannique, il aurait été convenu que le pays serait enlevé rapidement de la liste britannique après son retrait de la liste grise de la GAFI. La belle blague !

Dimanche 7 Novembre 2021


1.Posté par kersauson de (P;) le 07/11/2021 21:47
il reste la black list de UE
et UE n est pas convaincue des "progres" de momo

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.