Menu


Société

Respirateurs artificiels : entre mensonges et vérités non-dites


Rédigé par E. Moris le Samedi 18 Juillet 2020



L’affaire Pack and Blister, qui concerne la livraison de respirateurs artificiels, cache bien des secrets.

Les contradictions se sont accumulées sur le sujet. Du moins jusqu’à cette semaine où des éléments ont fait surface. Il faut savoir que jusqu’ici, le ministre de la Santé a soutenu mordicus que la livraison de ces ventilators était imminente. Ce qu’il n’a pas dit, ou qu’il a oublié de dire, c’est que le gouvernement n’était pas d’accord avec les respirateurs fournis. Deux personnes l’ont affirmé cette semaine.

Scandale pharmaceutique : Pravind Jugnauth menace la presse et reste sur sa ligne de défense

D’abord, le Premier ministre l’a dit à Gros Cailloux. Pravind Jugnauth n’a rien trouvé de bizarre à ce que le gouvernement fasse confiance à une compagnie étrangère pour la fourniture de ces produits et qu’il effectue le paiement sans être bien d’accord avec les produits en question. Car Pravind Jugnauth a souligné que le gouvernement ne peut accepter des produits défectueux. « La compagnie est d’accord pour nous fournir une nouvelle gamme de ventilators. Attendons voir », a affirmé le chef du gouvernement.

L'homme derrière Pack & Blister est un fraudeur patenté

Le Dr Zouberr Joomaye aussi est venu ajouter son grain de sel. Sur une radio, il a confirmé que le gouvernement n’était pas d’accord avec les équipements fournis. Mais à ce jour, une question se pose toujours. Est-ce que ces respirateurs artificiels ont été livrés et c’est là que le gouvernement a trouvé des anomalies ?

En tout cas, Zouberr Jomaye a parlé de retour de ces appareils. N’empêche que Pack and Blisters a déjà empoché Rs 476 millions du gouvernement mauricien. Et la compagnie espagnole pourrait recevoir encore quelques millions pour les nouveaux équipements



1.Posté par Karo le 19/07/2020 21:34
L espagne au plus fort de sa crise covid vendait du matos a Maurice???
Qui peut croire ça? Sinon que le matos et le pdg etaient pourris!
Ils avaient trouvé le pigeon: Maurice
MDR

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.