Menu



Un autre regard

« Resort To Love » tourné à l'île Maurice, un énième navet diffusé sur Netflix


Rédigé par E. Moris le Vendredi 30 Juillet 2021



La sortie du film Resort To Love sur Netflix avec l'actrice américaine Christina Milian était très attendue.

Cette comédie romantique tournée à l'île Maurice et produite par la star internationale Alicia Key, met en vedette Milian dans le rôle d’Erica, une chanteuse. Dans le film, Erica, après avoir fait l’expérience d’une crise professionnelle et sentimentale, fait un voyage à l’île Maurice pour se redécouvrir. Elle rencontre ensuite Caleb (Sinqua Walls), pour le mariage de son frère. À sa grande surprise, elle découvre que le frère de Caleb est son ex-fiancé, Jason (Jay Pharoah). Les choses auraient du devenir intéressantes à partir de là, mais dès les premières minutes du film on a du mal à y croire.

Le film qui ressemble plus à un téléfilm, qui se veut drôle et romantique est un véritable navet. Des scènes à l’emporte-pièce, avec des plans de drones tape à l'oeil et des clichés digne d'un album de vacances à petit budget. Un scénario mièvre, un casting local bon marché et des performances lamentables. Notons toutefois que le seul qui tient haut la barre est Christophe St Lambert, très à l'aise devant les caméras et qui crève littéralement l'écran. 

Si le film offre une bonne publicité à Maurice avec ses lagons et ses plages à n'en plus finir, il est fort possible que le téléspectateur lui, a eu le temps de passer à autre chose en zappant. 

Vendredi 30 Juillet 2021


1.Posté par PETER KIPKA le 31/07/2021 15:52
Vous ne vous imaginiez tout de meme pas vouloir faire du Cinema Hollywood,non ?....juste les paysages paradisiaques,le reste ,a oublier.....

2.Posté par Alicia le 31/07/2021 21:05
Personnellement, j'ai adoré. Les paysages, la musique, les acteurs. Un pur moment détente.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.