Menu


Faits Divers

Résidence St-Claire : Des funérailles version Casa del Papel dans le collimateur de la police


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Mai 2020



La vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Et pour cause ! Les funérailles du détenu Caël Permes, mort en cellule mardi se sont déroulées jeudi 7 mai, dans une ambiance surprenante à Résidence Ste-Claire, Goodlands.

Loin des larmes de circonstances pour un deuil et la perte d'un proche, c'est en musique que des hommes ont fait tomber des liasses de billets de banque à l'assistance, d'une valeur estimée à Rs 300 000. 

Le ou les généreux sont dans le collimateur de la police et seront bientôt convoqués aux Casernes centrales pour expliquer leur geste. Cette forte somme d’argent intrigue. Les explications devront être solides pour ne pas être inculper sous l’Anti-Money Laundering Act.

Pour rappel, Jean Cael Permis, a été retrouvé mort dans sa cellule à la prison de La Bastille mardi soir.

Le détenu de 29 ans était incarcéré pour «rogue and vagabond». Des traces d’ecchymoses ont été constatées sur le corps du défunt, notamment sur le dos et au niveau des coudes. De plus, des traces de sang ont été notées dans la cellule.

Cael Permes se trouvait dans le bloc de punition. Il venait tout juste d’être transféré de la prison de Beau-Bassin, une décision en lien avec la mutinerie du 19 mars.

L'autopsie pratiquée par le médecin légiste, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès à un « shock due to multiple injuries ». Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances exactes de sa mort. La piste criminelle est privilégiée.







 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.