Menu


Politique

Reprise parlementaire : Plus de discours-programme et d’interventions


Rédigé par E. Moris le Mercredi 29 Avril 2020



La motion de remerciement du président pour la lecture du discours-programme, dont Tania Diolle était toute fière de présenter, n’a plus lieu d’être. Le discours-programme lui-même est obsolète, tout comme désormais les interventions.

Ainsi, à la reprise le mardi 5 mai, Tania Diolle fera un mini-discours dans lequel elle évoquera la situation et dira que la motion n’a plus lieu d’être.

L'umbrella de Tania Diolle

Rappelons que Pravind Jugnauth, Ivan Collendavelloo, Arvin Boolell et Paul Bérenger devaient intervenir avant le summing-up de Tania Diolle. Désormais, c’est le Covid-19 Bill qui va polariser l’attention et devenir la feuille de route du gouvernement.

Le leader de l’opposition reconnaît que la motion de Tania Diolle est désormais obsolète. Cependant, il affirme qu’étant donné le fait que le projet de loi est une « omnibus legislation », c’est-à-dire qu’il vise à modifier plusieurs lois existantes, les députés de l’opposition doivent avoir plus de temps pour étudier.

Il était question que le projet de loi soit circulé ce vendredi lors de la réunion du Conseil des ministres, mais que les élus, du gouvernement comme de l’opposition, ne reçoivent une copie que mardi matin, soit quelques heures avant la reprise.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.