Menu


Société

Repas en quarantaine dans les hôtels à l'île Maurice, la note des clients


Rédigé par E. Moris le Samedi 17 Octobre 2020



Trip Adviser n'a qu'à bien se tenir! La page Mauritius in Quarantine avec près de 4 000 abonnés, gérée de main de maître par Catherine LeClézio, permet aux futurs "vacanciers" d'obtenir des informations sur les conditions de la quarantaine dans les hôtels. 

Tout passe à la loupe: accueil, repas, sécurité, informations sur les chambres etc. De quoi faire plier les hôteliers qui abusent de la situation.

On connaissait le principe de l'émission du Dîner presque parfait, où en un mot, il faut faire en sorte que les invités soient conquis et qu'à la fin du dîner, ils vous accordent les meilleures notes possibles. Les Mauriciens ou expatriés qui doivent faire la quarantaine obligatoire se sont pris au jeu et mettent des notes dans les hôtels où ils sont enfermés entre quatre murs. Et le moins qu'on puisse dire, les commentaires sont sans filtre, même pour l'hôtel Maradiva à Rs 450 000 le séjour!

Le Sugar Beach, le Casuarina Resort et Veranda Trou-aux-Biches et le  Lagoon Attitude raflent la mise et la palme de la malbouffe revient au Victoria Beachcomber

63,500 Rs/personnes et avoir droit aux plateaux repas d'Air Mauritius avec beaucoup de produits industriels/chimiques à chaque repas (Flamby, nutella, Yop, petits gâteaux industriels, chips) à part de temps en temps des salades de fruits, à de quoi faire frémir les plus courageux. Rappelons que le service fournit par l’hôtel étant seulement la nourriture (le ménage, la vaisselle, le changement de draps), les clients estiment avoir le droit de manger correctement. Notons que depuis les nombreuses plaintes auprès de la direction et la mauvaise publicité sur les réseaux sociaux, le Victoria Beachcomber propose désormais d'autres plats.

Ce n'est pas la première fois que le groupe Beachcomber via sa filiale Plaisance Catering fait l'objet de nombreuses critiques. 

Les parlementaires avaient soumis, non sans rire, une pétition. Le changement de «caterer» avait provoqué un tollé parmi les élus qui se sont habitués aux bons petits plats mijotés, pendant de longues années par madame Dalais.

«Rs 400 000 par jour». Cette somme comprend le petit-déjeuner à 11 heures, le déjeuner à 13 heures, le goûter à 16 h 30 et bien sûr le dîner à 20 heures pour les 70 parlementaires entre autres employés de l’Assemblée nationale et gardes du corps des VVIP.

Le chef gourmet était effectivement revenue par la grande porte avec un certain plébiscite. Ils ont fini par avoir eu gain de cause avec leur pétition pour faire part de leur "insatisfaction" par rapport aux prestations de Beachcomber. Une note salée à raison de près de Rs 12 millions de frais de bouche par mois, take away compris. 

 



1.Posté par Marco Evangelista le 18/10/2020 22:38
C'est pas Beachcomber Catering qui fournit Air Mauritius, c'est Oberoi Catering...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.