Menu


Politique

Renganaden Padayachy dénonce les pressions et les lobbys


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Novembre 2020



En conférence de presse ce mercredi 11 novembre, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy a présenté un programme d’emploi et de formation visant 22 000 chômeurs.

Selon toute vraisemblance selon ses propres conclusions, il a indiqué qu’il y a un redressement de l’économie et que Maurice s’attend un taux de croissance de 10% en 2021. « Le Fonds Monétaire International prévoit une croissance positive de 10 % pour Maurice en 2021 »

« Nous avons fait face à beaucoup de pressions. Il y a eu pression pour rouvrir le pays et changer les protocoles sanitaires. Nous avons résisté ».  

Se calquant sur les discours du Premier ministre, il a maintenu que le gouvernement a considéré la santé de la population en premier malgré les pressions. Renganaden Padayachy a également déploré que certains opérateurs demandent la possibilité de licencier alors qu'ils bénéficient du Wage Assistance Scheme. A ses côtés le ministre du Travail, Soodesh Callichurn a précisé que les employeurs ont l’obligation de payer le boni de fin d’année et qu’il n’a pas l’intention de changer la loi à ce sujet. « Bonis se enn drwa pou bann travayer ».

Guerre ouverte avec la Mauritius Investment Corporation (MIC)

Renganaden Padayachy déclare : « On vous donne la garantie que la Banque de Maurice n’accordera pas une seule roupie si les hôteliers mettent les gens à la porte. Bref, la MIC ne prêtera pas aux entreprises qui vont licencier ». 

« L’État a déboursé Rs 13 milliards pour sauvegarder les emplois des 476 382 salariés »

Maurice fait face à une explosion du chômage, les chiffres à la fin du mois d’août s’élèvent à 31 494 chômeurs soit 8 301 de plus qu'avant le début du confinement, soit 23 193 chômeurs au mois de février 2020.

Création de 23 000 emplois à court terme avec entre autre une série de formations qui bénéficiera à 9 000 personnes. Elles seront recrutées par la suite dans les secteurs appropriés. L’État déboursera Rs 550 millions. 

1 000 pêcheurs seront embauchés par le Mauritius Oceanography Institute et l’Albion Fisheries Research Centre, pour la conservation des coraux et  l’élevage des poissons, a avancé Soodesh Callichurn. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.