Politique

Réforme électorale : Valeur du jour, la majorité des trois-quarts nécessaire compromise

Samedi 8 Décembre 2018

Le MMM ne votera finalement pas le projet de loi sur la réforme électorale. C’est ce que l’on a appris de l’intervention de Paul Bérenger hier au Parlement. Le PMSD et le PTr en feront de même.

Adrien Duval, pour les bleus, et Shakeel Mohamed, pour les rouges, l’ont clairement indiqué durant leurs interventions hier toujours.

Certes, Alan Ganoo n’a pas encore pris la parole sur le sujet au Parlement. Mais sa position est claire. Même les députés indépendants Kavi Ramano et Danielle Selvon ont dit publiquement qu’ils sont contre les propositions du gouvernement.

Tout cela fait que le gouvernement n’aura pas la majorité des trois-quarts requise pour faire adopter le projet de loi. Du moins à l’heure actuelle. Car rappelons que les débats se poursuivront lundi et mardi.

Il faut savoir que l’alliance MSM-ML compte 45 députés, c’est-à-dire soit 7 de moins pour avoir une majorité de trois-quarts. Donc, à moins d’un revirement de situation spectaculaire, le projet de loi sur la réforme électorale, dans sa forme actuelle, est condamné !

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.