Politique

Réforme électorale : Le comité interministériel a déjà soumis son rapport

Samedi 1 Septembre 2018

Réforme électorale : Le comité interministériel a déjà soumis son rapport
En conférence de presse ce matin, le ministre du Travail et porte-parole du gouvernement a annoncé que le comité interministériel sur la réforme électorale a déjà soumis son rapport. 

Ses recommandations, a indiqué Soodesh Callychurn, sont à l’étude par le Conseil des ministres. Et, a-t-il ajouté, la réforme électorale sera une réalité avant les prochaines législatives. 

Soodesh Callychurn a fait une sortie contre Paul Bérenger, qui avait déclaré cette semaine que le gouvernement n’a pas la volonté politique de procéder à une réforme électorale. 

Une ébauche du projet de loi sera circulée, avant sa présentation à l’Assemblée nationale, afin de permettre un débat national sur le sujet.

Il se chuchote que le Best Loser System ne sera pas aboli. Mais les critères pour cet exercice de repêchage seront revus.

Le comité interministériel recommande aussi que Rodrigues élise, à l’avenir, trois députés. Il n’en élit que deux actuellement. Ainsi, le nombre d’élus sous le First Past The Post passera à 63. 

Le comité ministériel préconise aussi l’introduction d’une dose de proportionnelle. Apparemment, le chiffre de 12 députés additionnels est mentionné dans le rapport. Mais pour y être éligible, un parti devra avoir recueilli au moins 10 % des voix sur un plan national. 

Soodesh Callychurn a aussi fait une sortie en règle contre le PTr et Navin Ramgoolam. Pour lui, le congrès des Rouges à Triolet a été un échec total en termes d’influence.

Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.