Menu


Social

Reaz Chuttoo tire à boulets rouges sur Ramgoolam


Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Novembre 2019



La comparaison faite par le leader du PTr entre les maisons des Mauriciens vivant à Cité Longères et les dortoirs des Bangladais à côté n’a pas été digérée par Reaz Chuttoo, de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé et Public.

Il parle de « déclaration incendiaire» et demande à Navin Ramgoolam de revenir sur ses propos. Navin Ramgoolam avait déclaré que des familles dorment dans les longères et que des travailleurs du Bangladesh avaient eu des maisons toutes neuves. Reaz Chuttoo soutient que les ouvriers bangladais ont aidé les victimes durant les sinistres et que ces étrangers ont aussi le droit d’avoir « un logement décent ».


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.