Menu



Société

Rassemblement des organisations créoles : Le père Grégoire la cible de critiques


Rédigé par E. Moris le Mardi 17 Septembre 2019



Les membres du rassemblement des organisations créoles (ROC) étaient face à la presse hier, mardi 17 septembre.

Le message était clair : « ne pas se laisser berner par les politiciens» pour les élections générales. Gérard Paya, porte-parole et ancien député de la circonscription 17 a invité les politiciens de ne pas faire de la récupération politique sur le dos des communautés.

Quand à Gaëtan Jacquette, il a ciblé le père Jocelyn Grégoire qui se rêve en «king maker» et qui dit-il, n’a plus la pleine confiance de cette communauté. Le prêtre, selon Gaëtan Jacquette, a pris pour habitude avant la tenue des élections législatives «foutre les Créoles dans la m****» et reprendre l’avion par la suite.

Le 1er septembre, la Fédération des Créoles Mauriciens (FCM) célébrait son douzième anniversaire avec ses fidèles. Le père Jocelyn Grégoire n'a cessé de clamer que «Mo pena lider politik, mo leader est Zezu Chirst» et son «programme politique est l’Evangile», même si il n'empêche qu'a l'approche des élections, certains y voient un rassemblement pour rapprocher une communauté spécifique de l'île.

Le prêtre bien au fait de ce qui se dit sur lui, a dénoncé ceux qui mènent campagne contre lui, sur les réseaux sociaux notamment. Il faut croire que les critiques viennent aussi du côté de ses pairs.

Mardi 17 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.