Menu


Société

Ras-le-bol des incivilités à répétition à Port-Louis !


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Août 2020



ll est parfois tentant, « pour 5 minutes », de squatter un emplacement réservé, idéalement placé par rapport au lieu où vous désirez faire une course rapide.

Cependant, c’est justement pendant ces 5 minutes qu’une personne à mobilité réduite pourrait avoir absolument besoin de cette place de parking. A la rue Sir William Newton, en face de la MCB, les deux roues ont pris la mauvaise habitude d'accaparer les places de stationnement réservées.

Rappelons qu'a eu lieu une campagne de sensibilisation en début d'année, en présence de l'ancienne ministre de l’Intégration sociale, Fazila Jeewa-Daureeawoo dans les rues de la capitale. Une horde de journalistes et des amendes à la pelle dressés à ceux qui se garent sur les emplacements réservés aux personnes handicapés.

Il faut croire que ce grand ramdam était de la poudre aux yeux ! En effet, à voir la paresse et le laxisme des policiers face au stationnement illégal, il y aurait de quoi se poser des questions. Les mauvaises habitudes reprennent...

Pour rappel, se garer sur une place handicapée est assimilable à un stationnement gênant, à savoir vous risquez une amende du code de la route. Cette sanction peut être accompagnée d'une immobilisation et d'une mise en fourrière.

 



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.