Justice

Rapport commission de la drogue: Me Stephen réclame une révision judiciaire

Mardi 18 Septembre 2018

Rapport commission de la drogue: Me Stephen réclame une révision judiciaire
Son nom ayant été cité devant la commission d’enquête sur la drogue, Me Stephen avait déposé avec son homme de loi, Me Gavin Glover, Senior Counsel, au greffe de la Cour suprême une motion réclamant l’autorisation pour une révision judiciaire du rapport de la commission Lam Shang Leen.

La motion a été appelée devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen hier, lundi 17 septembre.

La motion est dirigée contre l’ex-juge Lam Shang Leen et ses deux assesseurs, Sam Lauthan, ex-ministre de la Sécurité sociale, et Ravind Kumar Domun, directeur du Health Service de la Santé.

Dans ce document, l’ancien magistrat Rex Stephen a indiqué que dans le rapport de la commission, des «allégations et des critiques infondées» ont été formulées contre sa personne dans le but de nuire à sa réputation et à sa carrière d’avocat, lui qui a été un Senior District Magistrate pendant longtemps.

Selon Me Stephen, la commission l’a déjà jugé et l’a reconnu coupable pour infraction au code d’éthique et à la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act.

Il demande donc à la Cour suprême de ne pas prendre en considération les critiques faites à son égard et de les déclarer nulles et non avenues.

Dans un affidavit rédigé par Me Narendra Appa Jala, Senior Attorney, Me Rex Stephen revient sur la somme de Rs 1,5 million qui aurait été déposée à son ancienne étude à Port-Louis, le 26 avril 2017. L’avocat souligne qu’il n’était pas à son bureau lorsqu’il a reçu un appel de son ancien clerc, qui l’avertissait qu’une somme en espèces a été déposée en son absence.

Pour rappel, une perquisition avait été faite à son bureau à l’Astor Court, Port-Louis. Une somme de Rs 748 500 avait été retrouvée dans une armoire. Le même jour, l’ICAC avait fait une demande au bureau du commissaire de police pour que Me Rex Stephen et son clerc soient arrêtés pour blanchiment d’argent, ayant commis un délit sous les articles 3 et 5 du Financial Intelligence and AntiMoney Laundering Act.

L’affaire sera appelée le 1er octobre 2018.
 

Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.