Menu


Politique

Ramgoolam ou l’amour des mots


Rédigé par E. Moris le Samedi 14 Novembre 2020



Il a le mot pour rire ! « J'ai demandé à mon épouse d'écrire seulement trois mots sur ma tombe », a déclaré Navin Ramgoolam aux célébrations de Divali à Triolet vendredi soir.

Et quels sont ces trois mots ? « Peace at last ». On ne sait pas si c’est vrai de vrai, ou alors si c’est Veena qui dira « peace at last », néanmoins, on peut dire qu’il a un certain sens de l’humour. Dans son discours, il a aussi balancé les mêmes messages habituels, tels que : « le pays a plus que jamais besoin de cette lumière de Divali »… Ou encore « Nous devons aussi apprendre à rester unis »… Et même : « Au moment des grands choix, ne vendez pas votre conscience ».

N’empêche que si lui a choisi les mots « Peace at last », nombre d’internautes ont eux choisi d’autres mots, qui n’ont rien à voir avec la paix. Mais au moins Ramgoolam nous aura fait rire pour le Divali.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.