Menu

Politique

Ramgoolam dénonce une tentative de contrôler les courses hippiques


Rédigé par E. Moris le Dimanche 1 Mai 2022

Des chevaux ne pourront s’entraîner. Des gens vont perdre leur boulot. Mais ils n’en ont cure », a-t-il déclaré.



Pour l’ancien Premier ministre, il est clair que l’objectif du gouvernement est de contrôler l’industrie hippique… afin de l’offrir sur un plateau à son bailleur de fonds d’amour, Jean-Michel Lee Shim. Navin Rammgoolam était face à la presse vendredi.

Mort programmé du Mauritius Turf Club : Marké gardé ou marié piké !

Il a donc critiqué le gouvernement pour sa façon d’étendre ses tentacules mais aussi la mairie de Port-Louis qui, selon lui, n’a pas suivi les procédures dans sa décision résilier la « concession » allouée au Mauritius Turf Club. « Des chevaux ne pourront s’entraîner. Des gens vont perdre leur boulot. Mais ils n’en ont cure », a-t-il déclaré. Navin Ramgoolam a déploré le fait que près de 200 d’histoire vont s’effacer d’un trait de plume.

Le MTC « danse toupi » entre les mains de la GRA

Dimanche 1 Mai 2022


1.Posté par Seewoosagur le 02/05/2022 07:59
Ne sois pas jaloux fiston, cela ne sert à rien.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.