Menu

Politique

Ramgoolam : «Mo fini donn warning si kokin eleksyon encore enn kout »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 18 Septembre 2022

Lors de la commémoration du 122e anniversaire de la naissance de SSR, le Parti Travailliste (PTr) a tenu un rassemblement à Kewal Nagar.



Les oreilles de Irfan Rahman, commissaire électoral de l'île, ont certainement sifflé très fort ce dimanche. « Mo fini donn warning si kokin eleksyon encore enn kout. Si sa arive, nu kav dir bye bye nu liberte ek nu demokrasi.» Il serait intéressant de savoir si Irfan Rahman réagira cette fois-ci comme il l'avait fait à la suite des propos de Xavier Duval, dans un long charabia indigeste et pompeux.

Opinion : La crédibilité de Irfan Rahman s'effiloche depuis les dernières législatives

Le leader du parti, Navin Ramgoolam, très en verbe n'est pas allé de mainmorte dans son discours. Si il a annoncé que lors des prochaines législatives, le PTr réclamera l'exercice du décompte se fasse  le même jour, il a aussi averti « Mo fini donne warning, nous n’accepterons aucune irrégularité ». « Nou pa pou aksepe aukenn komputer dan eleksion sann kou-la. Nou pa pa pou asekpte kamion salete ek kamion CWA vine pran bwat. O fe nou pou dir bizin konte mem zour ».

Plusieurs sujets ont été évoqués, notamment la gestion des affaires de l'Etat : « Nou pé assiz lor enn volcan, c’est akoz sa bisin remet Parti travailliste dans pouvoir.» Navin Ramgoolam a aussi rappeler la priorité du parti à ses lieutenants : « Pas akoz ou pas ine gagne enn poste dans Parti travailliste, ou rode quitter ou aller. Nous priorité c’est faire MSM aller ! »
 

Dimanche 18 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.