Politique

Ramgoolam : « C’est une vendetta politique »

Vendredi 13 Septembre 2019

Dans une déclaration à sa sortie du tribunal, le leader du PTr a parlé de « vendetta politique » à son encontre.

Il soutient qu’il a toujours clamé son innocence. Et que, malgré tout, un procès a été initié contre lui.

Pour rappel, le procès qui était intenté à Navin Ramgoolam, Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally pour complot en vue de pervertir le cours de la justice a été rayé ce vendredi matin. Les magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunboccus, de la cour intermédiaire, ont décidé que la poursuite n’a pu réunir suffisamment de preuves pour que l’accusation tienne la route.

Notons que le DPP a 21 jours pour faire appel de la décision des deux magistrats.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 13 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.