Menu



Société

Rama entonne de nouveau son refrain d’Escadron de la mort bis


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Novembre 2021



Rama entonne de nouveau son refrain d’Escadron de la mort bis
Rama Valayden, le drogué au thé, a de la suite dans les idées. Hier, à l’issue de la convocation de Simla Kistnen au CCID, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire d’emploi fictif comme Constituency Clerk, Rama Valayden a de nouveau déclaré qu’il craint qu’il n’existe « un Escadron de la mort bis ». C’est un refrain que l’avocat a déjà entonné. Il reprend donc la rengaine. 

Son explication est toute simple. Il soutient qu’il n’y a pas que l’affaire Kistnen. Il y a, selon lui, les cas Kanakiah, Permes, Gaiqui, Imbert, Mooniaruth et Medine News. Il y a certes eu mort d’homme dans ces affaires. Mais il faut souligner qu’elles diffèrent les unes des autres. Dans le cas de Cael Permès, tout laisse croire que des gardiens de prison ont corrigé ce détenu lors de son transfert de la prison de Beau-Bassin à celle de Phoenix. Ils y seraient allés fort. Difficile de croire que des gardiens de prison feraient partie d’un Escadron de la mort. 

Dans le cas Faheza Mooniaruth, on sait que cette fonctionnaire est tombée depuis le 10e étage du bâtiment Emmanuel Anquetil. Des membres de cet escadron bis seraient-ils montés jusqu’en haut pour pousser cette dame avec le risque d’être surpris ? Rama Valayden a lié sa ‘révélation’ avec la découverte, en janvier dernier, de 3 fusils de chasse et des balles de calibre 25. 

Ces éléments poussent Rama Valayden à conclure qu’il « y a le danger de l’existence d’un escadron de la mort bis à Maurice, qui a des connexions avec des politiciens ».

Jeudi 4 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.