Faits Divers

Rallye illégal à Goodlands : 10 arrestations pour l’heure

Lundi 10 Septembre 2018

Jusqu’ici, la police a procédé à 10 interpellations dans le cadre du rallye illégal de Goodlands


Rallye illégal à Goodlands : 10 arrestations pour l’heure
Il y a d’abord Adarsh Cheetsing Gokhool, accusé d’avoir agressé le caporal Choollun. Ensuite, il y a quatre autres jeunes, dont Farhaan Nobeebux, veuf de la jeune fille de 13 ans décédée en juin dernier.

Eux sont accusés d’avoir participé à un rallye illégal, de n’avoir pas obtempéré aux ordres de la police et d’avoir insulté des policiers.

Enfin, cinq autres personnes sont soupçonnées d’avoir vandalisé la maison et la voiture du caporal Choollun aux petites heures du matin. 

Le caporal Choollun est celui-là même qui a été insulté et agressé dimanche à Goodlands. Il faisait partie de l’équipe qui est intervenue sur le by-pass (nouvelle route) de Goodlands afin de mettre fin à un rallye organisé par quelques jeunes de la région.

Toutefois, ces derniers n’ont pas obéi aux instructions des policiers. Et l’un d’eux, Adarsh Cheetsing Gokhool, a eu un comportement menaçant envers un policier en particulier (le caporal Choollun).

La scène a été tournée par un témoin et la vidéo où le caporal se fait insulter et presque agresser fait le tour des réseaux sociaux depuis dimanche soir. 

Lundi, après leur interpellation, les 10 individus ont été conduits au poste de police de Goodlands pour être interrogés. Ils devaient, dans un premier temps, être présentés devant le tribunal de Pamplemousses dans l’après-midi.

Mais entretemps, une grosse foule, comprenant leurs proches, s’est massée devant le poste de police. La décision a donc été prise de différer leur comparution en cour. C’est demain matin qu’ils seront traduits en cour. 

Adarsh Cheetsing Gokhool sera inculpé provisoirement de « aggression d’un officier de police ».

Quatre de ses compères seront inculpés pour « participation à une manifestation illégale ». Enfin, les cinq derniers seront inculpés provisoirement pour « damaging property ».

Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.