Faits Divers

Rallye illégal: Le veuf de Bibi Ruwaidah Ramjaun (enceinte à 13 ans), en liberté conditionnelle activement recherché

Lundi 10 Septembre 2018

La vidéo d'un rallye illégal diffusée sur le site Zinfos Moris hier dimanche, au "by-pass" de Goodlands, semble connaître de nouveaux rebondissements.

Le policier Choollun et ses collègues effectuaient une patrouille lorsqu'ils ont intercepté un groupe de motocyclistes qui participaient à un rallye illégal.

On pouvoir voir un des participants s’en prendre au policier Choollun, l'injurier et même vouloir se battre avec lui. 

Si le policier a gardé son calme pendant un moment, la situation s’était soudainement envenimée et le policier a répliqué par un coup de poing. 

Les deux hommes en sont alors venus aux mains. Cela n’a duré que quelques secondes avant que le participant au rallye illégal ne prenne la fuite, pourchassé par le policier... en vain.

Adarsh Gokhul, l'homme qui a agressé le policier a été arrêté dimanche soir.

Parmi, la bande de jeunes participant au rallye illégal : Muhammad Arbaaz Ally Farhaan Nobeebuxâgé de 19 ans qui fait déjà l’objet d’une accusation provisoire de "causing child to be sexually abused". 

Le suspect n'est autre que l’époux de l'adolescente de 13 ans, Bibi Ruwaidah Ramjaun, décédée alors qu’elle était enceinte de 3 mois. Il est activement recherché selon nos sources.

Ce lundi, on a appris que la maison du policier a été saccagée par des malfrats aux petites heures du matin en guise de représailles.

Les auteurs des faits sont actuellement recherchés par la police. 

Une enquête est en cours...

Lire également : 

https://www.zinfos-moris.com/Video-Rallye-illegal-a-Goodlands-sale-temps-pour-les-policiers_a1243.html

https://www.zinfos-moris.com/Mo-la-tete-fatigue-monn-perdi-mo-madam-Arbaaz-Farhaan-Nabeebux_a93.html

Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.