Menu


Santé

Rajkumarsingh traîne l’IBA dans la boue


Rédigé par E. Moris le Mardi 17 Novembre 2020



Outre d’être un nominé politique, ce qui théoriquement n’aurait pas dû lui permettre d’accéder à la présidence de l’Independent Broadcasting Authority, voilà que d’autres actions de Bhooneswar Rajkumarsingh montrent qu’il n’est pas le plus indiqué à ce poste.

Il faut savoir que Bhooneswar Rajkumarsingh lui-même est un ancien conseiller de village. C’est ce qui lui a ouvert la voie vers le conseil de district de Flacq et puis, virement de casaque aidant, à l’IBA. Et maintenant qu’il ne va pas briguer les suffrages, c’est son fils Priyesh qui lui succède. Mais plus grave, c’est que le président de l’Independent Broadcasting Authority était présent à meeting du groupe de son fils, lundi soir à Laventure.

Qui se cache derrière l'IBA?

Y était-il en tant que père seulement ? C’est ce qu’il aurait pu dire. Cependant, d’autres ont dû quitter leur poste pour moins que cela. Certains sont faits pour trainer des institutions dans la boue…



1.Posté par Karo le 17/11/2020 10:27
A Maurice du moment où on est du bon coté de la barriere, tout est permis... En contre partie si vous êtes du mauvais coté, vous etes vite arrétés et les emmerdes commencent!!! C est CA la démocratie ICI

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.