Menu

Politique

Rahman: « Je me laisserai pas entraîner sur le terrain politique »


Rédigé par E. Moris le Mardi 1 Février 2022



Le commissaire électoral a réglé ses comptes lors de cette conférence de presse. Depuis les élections générales de 2019, a-t-il déclaré, il y a eu beaucoup d’insinuations à l’encontre de son bureau et de ses collaborateurs.

« Je ne suis pas un nominé politique. Je suis nommé par la Judicial and Legal Service Commission qui nomme les juges et les membres du Parquet. Je suis donc fonctionnaire. Je comprends que les politiciens doivent faire de la politique, mais je n’accepte pas d’être embarqué sur le terrain politique ni qu’on s’attaque à mon intégrité », a-t-il déclaré. Pour Irfan Rahman, le verdict du recomptage vient « restaurer » l’intégrité des fonctionnaires impliqués dans l’exercice de dépouillement.

Mardi 1 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.