Menu



Faits Divers

Qui a donné le téléphone à Peroomal Veeren en prison ?


Rédigé par E. Moris le Samedi 30 Octobre 2021



Les limiers de la brigade antidrogue veulent la réponse à cette question. Comment expliquer que dans une prison de très haute sécurité, comme celle de Phoenix, surnommée La Bastille, un détenu puisse se retrouver en possession d’un téléphone portable ?

Ce fut le cas de Peroomal Veeren. Soulignons qu’à La Bastille, à l’exception d’une courte période, le détenu demeure dans sa cellule. Sans complicité, il est impossible d’avoir ne serait-ce qu’une aiguille ? Mais dans la cellule du caïd, un portable a pourtant été saisi jeudi.

Les enquêteurs ont les gardiens de prison dans leur viseur. D’ailleurs, Peroomal Veeren a concédé que le téléphone, un mini-portable, lui appartenait. Tout comme deux cartes SIM d’ailleurs. Néanmoins, il refuse de divulguer l’identité de celui qui lui a remis l’appareil en question. Il se chuchote qu’une liste de gardiens a été établie. Ils seront prochainement interrogés. Le fait que le corridor où se trouve la cellule, spéciale en plus, de Peroomal Veeren est équipé de caméras de surveillance.

Samedi 30 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.