Menu


Politique

Qui a dit : « l’écart diminue entre les riches et les pauvres » ?


Rédigé par E. Moris le Samedi 29 Juin 2019



Dans sa journée marathon ce samedi 20 juin, invité lors des Eid Celebrations 2019, à Saint-Pierre, Pravind Jugnauth n'a pas hésité, comme un véritable toc, de faire de la politique en rappelant son bilan.

Quand ce n'est pas sa garde rapprochée qui le fait à tout-va, c'est un Pravind Jugnauth poussé par ses nombreux conseillers en communication chichement payés, qui s'exécute.

Si la veille son père, ministre mentor a avoué ne pas avoir de "baguette magique"  concernant la distribution d'eau potable sur une base de 24/7, une de ses promesses électoral en 2014, c'est le fiston qui a donc énuméré une série d’actions gouvernementales et s’est appesanti sur les dettes de l’ancien régime.

Selon lui « nous payons les dettes contractées par l’ancien gouvernement et c’est Rs 400 millions en termes d’intérêts que nous devons débourser, alors que nous avons des réserves à la Banque centrale. Je préfère payer les dettes et arrêter de payer des intérêts », a-t-il déclaré.

« Sa kass fond public la, mo faire kuma dire li mo propre largent sa, mo bizin faire de sorte ki mo depense li bien »

Concernant la démagogie sur certains projets du gouvernement. Il a précisé que c’est son devoir « d’agir de manière responsable » et de s’assurer que l’argent des contribuables soit bien dépensé. 

Si on avait encore un doute concernant son début de campagne électorale, pour conclure sur la même note, lors d'une cérémonie de la première pierre du marché de Bel-Air-Rivière-Sèche toujours ce samedi, il a sollicité un deuxième mandat.
C'est ce qu'on appelle, le travail bien accompli !
 
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.