Menu


Un autre regard

Qui a dit : « Nou dan enn bato. Si enn dimun fer enn trou alor bato la pou koule» ?


Rédigé par E. Moris le Dimanche 15 Novembre 2020



Le père et le fils ont le sens du dialogue. Si Papi Jugnauth, ex ministre mentor n’a pas de leçon à recevoir de qui que ce soit, le fiston suit le pas.

Il est déjà suffisamment irrité de devoir accomplir certaines obligations face à l'ingratitude de son peuple, dès que l'occasion se présente, Junior éclabousse tout le monde et à la louche. Loin du "cozé couillon" légendaire du papa, Pravind Jugnauth a hérité de certains gènes, c'est indéniable. 

Si le père avouait "Mo pas contant reponne bann zournalis. Mo pou pourswiv zot', le rejeton répond à la presse, menace, utilise la censure et n'hésite pas à poursuivre la presse à coups de millions.

Celui qui qui face à la destruction de la BAI pour cause de vengeance politique avait dit "kan bato coulé, mo napa kouyon, mo sauve mo la vie". Et en bon capitaine du navire, il avait retiré son argent de la Bramer Bank avant que ses services ne décident de sa fermeture. 

Ce dimanche 15 novembre, Pravind Jugnauth a voulu imiter Rambo, en mettant une mise en garde contre les têtes brûlées. « Nou dan enn bato. Si enn dimun fer enn trou alor bato la pou koule. Zot pe rod met dife dans la societe », a-t-il dit.




 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.