Menu


Politique

Quelques incidents à signaler en ce jour de scrutin


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Novembre 2019



Outre le nombre de personnes qui n’ont pu voter car leurs noms ne figuraient pas sur le registre électoral, il y a eu deux autres incidents après la fermeture des bureaux de vote.

Ainsi, dans le no 3, à l’école Idrice Goomany, le Dr Anwar Husnoo a été impliqué dans une bousculade, suivie de la présence massive de partisans devant l’établissement. Ce qui fait qu’il a été forcé de demeurer un long moment, au moins deux heures, à l’intérieur. La police a tenté de l’évacuer à bord d’un van mais il a refusé de s’y engouffrer.

Au no 10, c’est un problème de scellés sur les urnes qui a fait que beaucoup de temps a été gaspillé. Navin Ramgoolam a dû se rendre à l’école de Médine Camp de Masque pour vérifier que tout est en ordre. Preuve que la confiance règne 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.