Menu


Société

Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom et des groupes socioculturels?


Rédigé par E. Moris le Vendredi 20 Novembre 2020



Le climat de tension sociale qui règne dans le pays n'est pas le fruit du hasard. Le gouvernement après le franc succès de la marche pacifique organisée par le travailleur social Bruneau Laurette joue au bras de fer avec les Mauriciens qui n'ont pas hésité à réclamer le départ du Premier ministre avec un tonitruant "BLD".

Les médias de propagande essayent tant bien que mal de décrédibiliser cet explosion de colère qui cible, Pravind Jugnauth, qui voit sa carrière politique menacée à la suite de son incompétence et d'une mauvaises gestion des problèmes d'état.

Manipulation d'images et fausses informations pour s'en prendre à Navin Ramgoolam, l'ennemi juré du clan Jugnauth ou envers tout opposant de la société civile, les méthodes sont condamnables.

 

Deux médias de propagande, dont le directeur est Sunil Gohin, connu comme le nouveau "Gooljaury", façonne l'actualité pour plaire aux maîtres du jour, avec aux commandes un certain Krsna Coopoosamy (ancien rédacteur en chef de Samedi plus ), Abdoolah Earally et Jimmy Jean Louis entre autres.

Fake news : les internautes donnent la réplique à Inside news, un média de propagande

Coopoosamy la risée de ses confrères de la presse et qui multiplie les dérapages, est descendu encore plus bas que la presse de caniveau. En total roue libre. Il est vrai que journaliste n'est pas un métier de gribouillage où cet ancien graphiste offrait ses talents.

 

Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom et des groupes socioculturels?
Qui est Sunil Gohin, connu comme le nouveau "Gooljaury" ?

Sunil Gohin est le directeur de Cyberspot Ltd qui propose des services de conseil, les jeux d'argent et les paris en ligne, le traitement des données, et une agence de presse. L'obtention d'un permis radio est la parfaite illustration que l'homme bénéficie de certains privilèges et où Mauritius Telecom est l'un des plus gros annonceurs. Sa société a décroché, sans appel d’offres, le plus gros contrat de câblage auprès de Mauritius Télécom. 

Mauritius Telecom finance Inside news et ses propos diffamatoires

Dans un message adressé aux rédactions de l'île, Xavier Duval leader du PMSD, dit avoir noté ces derniers temps, que deux Médias financés selon lui entièrement par les contribuables à travers des fonds secrets de Mauritius Telecom, persistent à faire circuler de fausses informations.

 

Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom et des groupes socioculturels?
Lancement de l'application du parti MSM

Le 2 octobre 2019, Chintamanee Gohin, alias Sunil, a lancé pour le compte du parti MSM, une application de campagne baptisée « Ensam », téléchargeable sur Play Store. C'est sa compagnie Digital Assets Ltd qui vient de proposer ses services au MSM. L’application permet ainsi de glorifier les derniers événements, déplacements et accomplissements du gouvernement, en mettant en avant le Premier ministre Pravind Jugnauth. C'est donc, sans grande surprise que le leader du MSM continue de vanter les réalisations de son gouvernement, mettant sous le tapis les nombreux scandales, les démissions records ou autre remaniement ministériel.

Incitation à la haine raciale, Wazaa et Mauritius Telecom

 

Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom et des groupes socioculturels?
La Rédaction de Zinfos Moris a révélé à travers des captures d'écran, des messages hautement condamnables, dont Ramjuttun Moher, dit Dhiren, ancien président de Prévention, information et lutte contre le sida (PILS) et décoré de la République, élevé au rang de Officer of the Star and Key of the Indian Ocean, a confié dans une vidéo être un des auteurs.

Son épouse, Karishma Beeharry-Moher, qui travaille pour un organisme d’État, Mauritius Telecom a également participé dans ce groupe avec des messages incriminants. Un animateur de la radio Wazaa Fm est également membre de ce groupe. Tout comme un publicitaire connu de la place. D'autres noms circulent...

 

Le commissaire de police, Khemraj Servansingh, dit suivre de près l’enquête policière entourant les messages à relent communal qui circulent sur la Toile et promet des sanctions sévères envers les contrevenants.

Pourtant les dispositions légales sont très claires lorsque la sécurité et l'unité nationale sont en jeu. Le couple Moher, fait partie d'un groupe de fanatiques qui incitent à la haine raciale et dont certains de ses membres veulent avoir des fusils, si ce n’est des sabres.

Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom et des groupes socioculturels?
Deux mois à peine après les révélations de la Rédaction de Zinfos Moris  où Ramjuttun Moher, dit Dhiren, fait l'objet d'une polémique entourant des messages invitant à la « provocation à la haine raciale » et « injure à caractère raciste » et où il est surtout question de la préservation des hindoues sur l'île.

Un rassemblement sous forme de "rallye" à Grand-Bassin organisé le lundi 2 novembre à l'occasion de l'anniversaire du 186e anniversaire de l’arrivée des premiers migrants indiens à Maurice, fait aussi couler beaucoup d'encre.

Le beau-frère du ministre des Infrastructures, Bobby Hurreeram, Senna Budlorun, (proche de Sunil Gohin) et des têtes brûlées connues de la place, n'ont pas hésité à parader en brandissant des drapeaux aux couleurs de l'Inde et des armes, notamment des sabres. Notons que ce rassemblement était sous escorte policière, le port des armes était brandi à travers les vitres baissées sur l'autoroute ou en pleine rue. Pour leur défense, selon les participants, les sabres étaient "en plastique". Depuis l'enquête est au point mort.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.