Menu


Société

Que cachent les vidéos de la police sur les incidents de Curepipe ?


Rédigé par E. Moris le Samedi 30 Mars 2019



Selon les Casernes centrales, des arrestations sont imminentes dans le cas des troubles survenus à Curepipe samedi dernier à cause du manque d’eau.

La police a filmé les manifestants et s’intéresse uniquement à des personnes qui n’habitent pas la région et qui auraient incité aux troubles.

C’est sur la base de ces vidéos que le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, a formellement accusé des personnes liées au PMSD d’avoir incité au trouble de l’ordre public. « Il y avait deux groupes de personnes. Le premier manifestait paisiblement… alors que le second, comprenant des gens du PMSD, incitait à brûler les pneus et à faire du désordre », avait déclaré Ivan Collendavelloo à l’Assemblée nationale mardi.

Ce serait, selon la police, surtout à Cité Joachim et Cité Atlee, où les émeutes ont éclaté, que ces « agents politiques » auraient été à l’œuvre. Ces « activistes » n’habiteraient même pas Curepipe.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.