Menu

Société

Quarantaine : Le gouvernement a réglé une première note de Rs 30 millions aux hôteliers


Rédigé par E. Moris le Lundi 18 Mai 2020

La solidarité était plus que jamais d’actualité lorsque le coronavirus a frappé l'île Maurice.



Si à travers le monde, les établissements hôteliers ont mis à la disposition des autorités des chambres, suite à l’appel à solidarité du gouvernement, le pays n'était pas en reste.

C'est ainsi que dans le cadre du combat national contre la propagation du Covid-19, plusieurs groupes hôteliers ont mis la totalité de leurs chambres à la disposition du ministère de la Santé. Les opérations ont été assurées sur place par les équipes du ministère de la Santé, selon un modus operandi agréé.

"Les hôtels transformés en centres de quarantaine ont facturé des chambres à Rs 6 000 dans des cas exceptionnels, en raison des dégâts et des vols commis par certains passagers durant leur confinement", selon une radio privée, confirmée par la Mauritius Tourism Promotion Authority.

Elle précise que les hôtels ont facturé les chambres  entre Rs 1 400 et à Rs 2 500. A ce jour, les autorités ont loué 1 841 chambres, et ont déjà réglé une note de Rs 30 millions

Si plusieurs ont fait preuve de solidarité en cette période de crise, il est à noter que de son côté le CEO de Maradiva Villas Resort & Spa et Sands Suites Resort & Spa, Sanjiv Ramdanee, frère de l'épouse du Premier ministre, Kobita Jugnauth qui est également actionnaire, n'a pas proposé son hôtel.

 

Lundi 18 Mai 2020


1.Posté par Kevin le 19/05/2020 21:48
Mem si so lhotel pane ouvert Pou covid zot pou gagne grant r government zot Pou dire zot pane travail ena ene lautre bison mungro

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.