Menu



Société

Quarantaine : La violence des témoignages affluent tous les jours


Rédigé par E.Moris le Lundi 29 Mars 2021



La violence des témoignages affluent tous les jours depuis le nouveau confinement à l'île Maurice.

Les Mauriciens en quarantaine ne cessent d'exprimer leur grande détresse psychologique face à cet enferment forcé sous prétexte d'être des cas contacts. Embarqués comme des pestiférés très souvent au milieu de la nuit, avec un convoi policier toute sirène hurlante, vers des centres dénués d'hygiène et un personnel médical des plus sommaires.

Billet d'humeur : qui a eu l'imbécile idée de mettre des dialysés en quarantaine?

Des centaines (milliers) de familles font les frais d'un protocole drastique et très contesté, puisque le virus circule partout. Maurice reste confinée et quadrillée en zone rouge par les forces de l’ordre. Combien de temps cette situation peut-elle durer? Combien de Mauriciens sont dans les centres de quarantaine à ce jour ? Combien s'élève le coût de cette quarantaine pour les contribuables ? Des questions sans réponse.

Des touts petits enfants de 2-3 ans envoyés dans des centres de quarantaine

Depuis l’apparition du nouveau Coronavirus Covid-19, les hôpitaux, en première ligne sont dans la gestion d’une crise sanitaire sans précédent. Des mesures exceptionnelles ont été prises pour faciliter le dépistage et accueillir les patients, tout en protégeant le personnel. Sauf que l'épidémie a également touché un grand nombre du personnel soignant, obligeant la fermeture temporaire de l'hôpital de Souillac ainsi que celle de la Clinique Muller à Curepipe. L'hôpital Nehru de Rose-Belle ne reçoit plus de visiteurs, la raison officielle, est la désinfection des lieux. Il se pourrait, selon nos sources, que l'hôpital Victoria à Candos connaisse aussi ce type d'opération.

Suite aux nombreux cas positifs de Covid-19 enregistrés au niveau de l’hôpital de Souillac, 75 patients dialysés ont été placés en quarantaine.

Les dialysés mis du jour au lendemain dans des centres de quarantaine déplorent le manque de considération à leurs égards et au manque de suivi et prise en charge médicale selon les complications liées à leur maladie. De l'avis de tous, le stress entourant cette mise en quarantaine obligatoire est difficile à vivre. La peur, l'angoisse, le traumatisme et surtout l'inconfort qui priment n'aident pas à favoriser un climat agréable. Dans cette ambiance anxiogène, l'annonce de deux décès parmi les patients dialysés en 24 heures ont mis à mal le moral de tout le monde.  A ce jour, aucune aide ou soutient psychologique sont proposés à ces patients.


 

Lundi 29 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.