Politique

Quand le MMM se croit déjà en haut de l'affiche !

Vendredi 5 Octobre 2018

Quand le MMM se croit déjà en haut de l'affiche !
Au congrès nocturne du MMM, à la circonscription no 10 (Bel Air Rivière Sèche/ Montagne Blanche), Paul Bérenger n'a pas uniquement réservé sa salve de critiques envers le gouvernement.

Oscillant entre tristesse et apitoiement sur la situation du pays avec des « Leker fer mal kan nou get kot nou pei finn arive » et « attristé » en tant qu’ancien élève du Collège du Saint Esprit sur la situation de la drogue dans le pays.

Dans une envolée dont il a le secret, gesticulant entre auto congratulation, et petites tacles :

« Mo pa peur. Kit fwa ou kwar mo pé bluffer sa zis dans film far west....Ou trouve mwa maigre maigre, mone fer taper bourer. Zamais noune fer dominer. Noune défane nou kan in attack nou. Nou pas pou peur trafikan la drogue. Mais en meme temps pas pou fer couma SAJ.»

Il en a aussi profité pour affirmer à qui de droit :
«MMM péna cash pou ale tou sel mais noune fer li comme en 2010. Nou pé travay lors la liste 60 candidats ek mett program a zour»

Le leader n'a pas épargné son ancien "petit frère" Pravind Jugnauth qui « ne fait que jaser ». Dans une éternelle litanie, il a répété qu'il faut une élection le plus vite possible.

Un peu désoeuvré sur l'estrade les Nita Jadoo, Franco Quirin, Rajesh Bhagwan, Ajay Guness, Reza Uteem et Joanna Berenger en retrait au premier rang, étaient également présents.

Un peu comme l'ancien "camarade Joomye le Toubib", Franco Quirin a soutenu que c'est l'heure pour le MMM « gagn posibilite diriz pei », soutenant que son parti serait « la solution » pour sortir de la « crise ».



 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 5 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.