Menu


Politique

Quand la presse étrangère parle de l'affaire du pilote Hofman comme d'une "histoire qui dépasse l’entendement !"


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Mai 2019

Après avoir été limogé par la compagnie aérienne il est aujourd’hui « personne interdite » sur l’île Maurice.



"La folle histoire de Patrick, un pilote belge: il lui est interdit d’aller à l’île Maurice, car il aurait insulté le Premier ministre de «fou»! "

Après la presse réunionnaise et de l'ensemble des médias de la région qui ont repris l'affaire, un article de presse a été publié jeudi 2 mai dans la presse française, Sud Info et du site de La Meuse, édition digitale de Liège. L'histoire de Patrick Hofman a franchi les frontières et semble ternir quelque peu l'image de l'île Maurice et du Premier ministre.

Après une prise au pouvoir à l'africaine du clan Jugnauth, une manifestation illégale et anti-LGBT, des accords de pêche avec le Japon ou encore les saisis de drogue record, encore une fois, ce sont les dessous de la carte postale paradisiaque qui font réagir les médias étrangers.

L'article de presse revient sur le longue carrière du pilote Belge et souligne que c'est un "fait unique sur le territoire paradisiaque de l’île Maurice". Un étranger a été déclaré « Prohibited Person », « personne interdite ». Il s’agit d’un pilote belge, ancien de la Sabena. À qui le Premier ministre reproche de l’avoir traité de « fou ». Patrick est le premier étranger à avoir été déclaré « Prohibited Person » par les autorités locales !

Revenu de Belgique, on lui a quand même remis un visa touristique de deux semaines. 

Pour rappel, deux semaines à peine concernant la nouvelle loi sur l'immigration votée au Parlement, l'ancien pilote serait la première victime 'high profile' de Pravind Jugnauth. 

Patrick Hofman, a reçu une lettre le 23 avril émanant du Bureau de l'Immigration (3 jours avant l’autorisation accordée au pilote d’épouser Isabelle L'Olive) l'informant qu’il est désormais une personne indésirable et qu’il serait désormais un "prohibited immigrant" en vertu de la section 8(1)(m) de l'Immigration Act. 

Un projet d’amendement à la loi sur l’immigration, qui avait été présenté et voté le 12 avril dernier qui prévoit que même un étranger marié à une mauricienne peut se voir refuser la citoyenneté si au moment du mariage il est considéré comme un "immigrant indésirable". 

La lettre déclare Patrick Hofman comme un "immigrant indésirable" en raison de son implication dans le mouvement de grève des pilotes d’Air Mauritius et d’avoir injustement accusé le Premier ministre de "fou", plusieurs autres raisons sont avancées pour soutenir cette décision. 
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.