Menu


Social

Quand l’indemnité pour les intempéries risque de devenir un thème de campagne


Rédigé par E. Moris le Lundi 22 Avril 2019



Capture d'écran.
Capture d'écran.
Alea jacta est ! En indemnisant les personnes victime des inondations et accumulation d’eau à Fond du Sac, Pravind Jugnauth n’a sans doute pas pensé qu’il avait lancé un pavé dans la mare.

Ce lundi, le bâtiment Astor Court a été littéralement pris d’assaut par des familles venues réclamer une allocation pour cause d’intempéries.

Ces habitants, venus de plusieurs quartiers de la périphérie de Port-Louis, dénonce ce qu’ils qualifient de politique de deux poids et deux mesures. Ils soutiennent que, dans leurs cas, les procédures pour obtenir l’aide de l’État tardent toujours. Alors que, soulignent-ils, il n’y a pas deux catégories de sinistrés.

Rappelons que dans certains quartiers, certaines familles ont perdu tous leurs effets après chaque grosse. Et dans ces localités, la colère gronde.

D’ailleurs, devant l’Astor Court, où ils viennent toucher cette indemnité, certains étaient présents depuis 5 heures du matin. Ces personnes menacent de descendre dans la rue.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.