Menu



Politique

Quand Pravind Jugnauth oublie sciemment le MMM


Rédigé par E. Moris le Lundi 2 Novembre 2020



C’est ce qui s’appelle un oubli intentionnel ! Dans son discours, lors des célébrations du 186e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés indiens à Maurice, le Premier ministre a voulu faire rejaillir sur le MSM uniquement la décision de décréter le 2 novembre jour férié en guise de commémoration de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice. 

Ainsi, il a déclaré que c’est sous un gouvernement sir Anerood Jugnauth que cela est devenu une réalité. Dans le fond, il n’a pas tort. Car en 2001, lorsque la décision a été prise, sir Anerood Jugnauth était Premier ministre. Mais Pravind Jugnauth a sciemment oublié de mentionner que c’était un gouvernement MSM-MMM et que Paul Bérenger était numéro 2. Mieux, c’est davantage à Paul Bérenger qu’à SAJ qu’on doit ce congé public. 

À son crédit, sir Anerood Jugnauth n’est pas un nostalgique. Il est pragmatique. C’est Paul Bérenger, alors no 2 du gouvernement, et beaucoup plus sensibles à ce genre de détails, qui a suivi le dossier et qui a vendu le projet à la population. Certes, il avait des arrière-pensées politiques et même électoraliste. N’empêche qu’il a sa contribution à cette décision. Quel goujat de la part de celui qui allait être connu comme « Ti-frer » (Pravind Jugnauth) envers son « Gran Frer » (Paul B’erenger) !

Lundi 2 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.