Menu


Politique

Quand Pravind Jugnauth ironise sur l’alliance de l’opposition


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Août 2020



Crédit photo : Page Parti malin
Crédit photo : Page Parti malin
« Mank zis Parti Malin dan sa lalians la ». Pravind Jugnauth a eu le mot pour rire hier lors de la régionale du MSM de la circonscription no 8. C’était à Saint-Pierre.

Le Premier ministre ripostait aux récentes accusations des divers dirigeants de l’opposition à son encontre. Évoquant les allégations selon lesquelles il aurait gardé les frontières ouvertes en attendant que son épouse et l’une de ses filles rentrent au pays, le Premier ministre a déclaré qu’il n’est pas « prêt de pardonner » à ceux qui ont attaqué sa famille. Et de souligner avec classe : « Mo pou tir zot manze ». Il s’est réjoui d’avoir fait servir du papier timbré (à l’express).

Prenant l’exemple de l’internaute Karishma Randhay, le Premier ministre s’est aussi réjoui du fait que ceux qui véhiculent de fausses informations sur lui finissent par être sanctionnés. Le Premier ministre a repris la campagne contre Joanna Bérenger concernant l’utilisation du terme « zaco ».

Comme nombre de ses lieutenants avant lui, il a rappelé que c’est à l’époque de l’esclavage que ce terme était utilisé. Enfin, il a trouvé que les élus de l’Oppposition font preuve d’un manque terrible de respect envers le Speaker.



1.Posté par Karo le 02/08/2020 10:27
Les Ceaucescu sont dans nos murs

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.