Menu


Société

Quand Pravind Jugnauth Premier ministre, s'improvise ambassadeur de l'hôtel de sa belle-famille


Rédigé par E. Moris le Mercredi 16 Octobre 2019



L'enquête de Top TV, la webtv de la radio privée Top Fm sur le Film Rebate Scheme, un film américain Serenity dont les producteurs ont englouti Rs 241,3 millions de l’argent des contribuables mauriciens et un lobby fructueux de Sanjeev Ramdenee, frère de Kobita Jugnauth et beau-frère du Premier ministre sortant Pravind Jugnauth, met à mal la campagne électorale du régime au pouvoir le MSM.

Menaces envers les journalistes de Top FM, vidéo supprimée sur les réseaux sociaux, Pravind Jugnauth se bat comme un beau petit diable pour défendre de nouveau un de ses beaux-frères.

A peine rescapé auprès du Privy Council dans le scandale Medpoint, le voila de nouveau pris dans une histoire de famille qui n'en finit plus de faire des vagues. Pris au piège dans une campagne électorale courte et intense, il s'est en pris à tous ceux qui “ Pe zet labou lor mwa ek zot zistwar Serenity”, jusqu'à affirmer que ce sont des "fake news" sur sa page officielle.

Il dément tout conflits d'intérêts. Sauf que certains événements dont il a participé à l'hôtel de sa belle-famille, mettent à mal sa crédibilité et sa ligne de défense.

Au mois d’avril 2017 a eu lieu l’inauguration de la nouvelle boutique au sein du Maradiva Villas Resort and Spa, de la compagnie Carl F. Bucherer (CFB) spécialisée dans les montres et bijoux en Suisse, à Lucerne. Une entreprise familiale et de renom international.

Son CEO Sasha Moeri avait fait le déplacement avec dans ses valises, la nouvelle collection de montres présentée à Baselworld. Les « happy few », conviés pour cet événement, n'était nul autre que le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

« On fabrique des montres pour des gens passionnés par les montres, pour les connaisseurs pas pour ceux qui vont acheter une montre pour la première fois ».

Autre caractéristique : l’exclusivité ! Seulement 25 000 personnes dans le monde peuvent acheter une montre Carl F. Bucherer. Nous sommes loin de l'univers des communs des mortels et du "petit peuple".

C'est ainsi que Sanjiiv Ramdenee, frère de l'épouse du Premier ministre Kobita Jugnauth, elle même actionnaire de l'hôtel Maradiva, continue d'utiliser "impunément", le carnet d'adresse et l'image de son sympathique beau-frère devenu Premier ministre. 

Le business familial une affaire qui roule...

Une Xtra White party organisée à l'hôtel de Sanjiiv Ramdenee

 

Sasha Moeri (2ed)expliquant la collection au Premier ministre Pravind Jugnauth (c) sous le regard de Sanjiv Ramdenee (d.
Sasha Moeri (2ed)expliquant la collection au Premier ministre Pravind Jugnauth (c) sous le regard de Sanjiv Ramdenee (d.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.