Menu


Politique

Quand Padayachy tacle malencontreusement le Speaker


Rédigé par E. Moris le Jeudi 14 Mai 2020



« Pour une fois, j’aimerais qu’on ne crie pas dans cette Chambre. Je ne suis pas sourd ! » Renganaden Padayachy pensait tacler le leader de l’opposition à qui il a lancé cette phrase, lors de la PQN ce jeudi.

Mais en voyant tous les députés de l’opposition et même du gouvernement rigoler à gorge déployée. Il a compris que le tacle en question était raté. Et qu’étant donné, pour rester dans le langage footballistique, qu’Arvin Boolell a pu l’éviter en sautant dans les airs, il allait toucher le Speaker de l’Assemblée nationale. 

Ce qui fait que Renganden Padayachy a immédiatement précisé, cette fois à l’attention de Sooroojdev Phokeer : « Ce n’est pas vous que je vise monsieur le président ! Vous seul avez le pouvoir d’exercer ce droit ! »

C’était lors de la Private Notice Question axée sur l’impact du confinement. Mais la séance a été marquée par de nombreux incidents et accrochages. D’abord, l’opposition s’attendait à des réponses chiffrées et à entendre les termes millions et milliards. Elle est restée sur sa faim.

Le ministre des Finances a déclaré que l’impact économique représentera 7 à 11 % du produit intérieur brut. Et à Arvin Boolell, Shakeel Mohamed et Xavier-Luc Duval qui recherchaient des précisions, Renganaden Padayachy a indiqué que le PIB évolue et que davantage de détails seront fournis dans le prochain budget. 

Dans sa réponse liminaire, le grand argentier a aussi indiqué qu’on devrait s’attendre, dans le pire des scénario, à une contraction supérieure a 10 % de la croissance. Et que Maurice pourrait, si rien n’est fait, voir son taux de chômage grimper de 150 %. Soit que 17,5 % de la population active se retrouve sans travail. C’est au moins une personne sur 6. 

Mais cette séance a été marquée par un accrochage entre le Speaker et Rajesh Bhagwan d’une part. Soorojdev Phokeer a insisté pour que le député mauve retire le terme « voleur ». Puis, le Speaker a eu une prise de bec avec Paul Bérenger. « Ne commencez pas à organiser un walkout », a lancé Sooroojdev Phokeer au leader du MMM. 

Et en dernier lieu, le Speaker s’en est pris diplomatiquement à Arvin Boolell. Ironiquement, il lui a lancé : « Vous être un HONORABLE leader de l’opposition ! »

Sooroojdev Phokeer est un EXCELLENT Speaker de l’Assemblée nationale !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.