Menu



Société

Quand Obeegadoo fait sa propre com


Rédigé par E. Moris le Mardi 1 Juin 2021



Il a quelque chose derrière la tête le Steve ! Alors que tous les ministres profitent de la Covid-19 pour ne pas participer à des émissions radios, il est l’un des rares à honorer les plateaux, plutôt un en particulier.

Mais alors que les ministres boudent la presse, pour ne pas avoir à répondre à des questions embarrassantes, voilà que le ministre Obeegadoo, via à NHDC, invite les rédactions à participer à une remise des clés ce mardi à Camp Ithier.

Opinion : Obeegadoo, le véritable pantin du MSM

L'heureux couple c’est Raviraj et Poonam Rungo, des sourds muets qui ont tout perdu « durant un incendie qui a détruit l’unique pièce qui leur servait à la fois de chambre à coucher et de cuisine, à Quatre Cocos en février dernier ». Il est précisé que les Rungoo, qui bénéficient tous deux de la pension d’invalidité, avaient fait une demande de logement auprès de la NHDC en 2018. Leur situation a été considérée comme un « hardship case » par la NHDC.

Pointe-aux-Sables : en plein confinement, Steven Obeegadoo demande à 300 squatteurs d'évacuer avant lundi

Le no 2 du gouvernement leur remettra les clés. De plus, un précédent communiqué informait les rédactions qu’un recensement, concernant les demandes de logement, est en cours. Ces deux indications, ainsi que d’autres facteurs, laissent penser que Steven Obeegadoo a quelque chose derrière la tête. Voudrait-il être le ministre qui aura réglé le problème de logement à Maurice ? Son côté bosseur et assidu pourrait l’aider. Même s’il souffrira toujours du manque de popularité. Steve n’est pas le type avec qui on pourrait s’asseoir pour boire une bière !

Mardi 1 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.