Menu



Politique

Quand Bérenger prend la défense de Ramgoolam


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Juin 2021



C’est assez rare pour être souligné ! Lors de son intervention, le ministre Mahen Seeruttun a fait des commentaires sur Navin Ramgoolam.

Et à un moment, il aurait dit que l’ancien Premier ministre « a violé la loi… » Arvin Boolell a été le premier à bondir de sa chaise pour défendre la dignité, l’honneur et peut-être même la virginité de Navin Ramgoolam en termes de casier judiciaire. Il a expliqué que ce n’est pas tolérable car l’affaire est en cours et il n’y a pas eu condamnation.

Paul Bérenger est aussi intervenu. C’était assez étonnant de le voir defendre le leader des rouges. « Le ministre a bien laissé entendre qu’il y avait eu condamnation. Et c’est précisément ce qui est en jeu devant le tribunal », a précisé le leader du MMM. À quoi le ministre des Services financiers a répliqué qu’il a dit qu’il y avait des allégations. Le Deputy Speaker, qui a cependant gardé son calme durant l’incident, a promis de revoir l’intervention.

Samedi 19 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.