Menu



Justice

Propos sectaires : Pas de liberté conditionnelle pour Fardeen Okeeb


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Avril 2021



Cet habitant de Petit Raffray a été interpellé hier soir par la police de Plaine-Verte. Cela, après une plainte consignée par Salim Abbas Mamode.

Il est reproché à Fardeen Okeeb d’avoir tenu des propos à relent communal dans une vidéo postée sur Facebook. L’internaute a été présenté devant le tribunal de Mapou cet après-midi. La police ayant objecté à sa remise en liberté, il a été reconduit en cellule.

Rappelons que Fardeen Okeeb a l’habitude de tenir des propos communaux, ce qui lui avait valu un  passage à tabac il y a peu.

Lundi 26 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.