Menu

Politique

Projet de cyber-espionnage : Osman Mahomed sort son document


Rédigé par E. Moris le Samedi 30 Juillet 2022



La guerre des documents a éclaté ! C’est à qui sort le sien. Après Nawaz Noorbux devant un Sherry Singh éberlué, Nad Sivaramen dans une émission radio, voilà Osman Mahomed qui brandit un morceau de papier. Il serait, à l’en croire, lié à l’accord avec le consortium propriétaire du câble.

En conférence de presse mardi, le député rouge soutient que le partage des données avec des parties tierces est interdit sans l’accord préalable du Management Committee. Osman Mahomed soutient qu’il n’a pas eu l’occasion de poser sa question au Premier ministre qui n’a répondu qu’à une seule question lors du Prime Minister’s Question Time. « Le PM a voulu gagner du temps », a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’évoquer le nom de l’épouse de Navin Ramgoolam était une stratégie délibérée. En fait, Osman Mahomed voulait savoir s’il y a eu une rupture de l’accord avec le South Africa Far East (SAFE) Consortium après le survey du 15 avril dernier.

Samedi 30 Juillet 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 30/07/2022 08:09
Jugnauth le petit dictateur.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.