Société

Projet Safe City : Pravind Jugnauth se défend face aux critiques de l'opposition

Mardi 12 Février 2019

Le Premier ministre n'en a cure des critiques de l'opposition et défend le projet Safe City qui sera opérationnel en juillet. 

Lors de sa participation à l’inauguration du nouveau poste de police à Saint-Pierre, la semaine dernière, Pravind Jugnauth a souhaité rassurer. 

4,500 caméras de surveillance seront installées à travers l’île et la police sera dotée de 225 nouveaux véhicules. 

Un moyen efficace pour la police de maintenir l’ordre dans le public et protéger les citoyens via la technologie, qui selon le Premier ministre, sont des mesures qui ont fait ses preuves en baissant le taux de criminalité dans d'autres pays. 
«Le projet Safe City vise à résoudre les crimes et non pas à surveiller la vie privée des gens.» 

La police a offert le contrat de surveillance vidéo à Mauritius Telecom avec Rs 19 Mds à la clé d'ici 20 ans. La compagnie a, par la suite, signé un accord avec la société chinoise Huawei pour la conception du projet Safe City, un marché lucratif de la sécurité.

Le Premier ministre a aussi rappelé que la police aura un quartier général et une nouvelle Police Academy à Côte-d’Or. La conception de ces deux projets est toujours à l’étude.

Rédigé par E. Moris le Mardi 12 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.