Economie

Production sucrière à la baisse : 330 000 tonnes pour 2018, au lieu des 350 000 tonnes prévues début mai.

Samedi 8 Septembre 2018

Les estimations pour la production sucrière ont été revues à la baisse. Elle devrait être de 330 000 tonnes pour l’année 2018, au lieu des 350 000 tonnes prévues début mai.


Production sucrière à la baisse : 330 000 tonnes pour 2018, au lieu des 350 000 tonnes prévues début mai.
La secrétaire générale de la Chambre d’agriculture, Jacqueline Sauzier estime lors d'un entretien chez un confrère de la presse en ligne, que la productivité aux champs est très basse comparé aux deux années précédentes. 135 921 tonnes de sucre actuellement au lieu de 373 tonnes de cannes à l’hectare.

La situation est selon elle «préoccupante» pour l’industrie. Les planteurs ont envoyé moins de cannes aux usines à cause du manque de visibilité sur le prix qu’ils en obtiendront.

La coupe ne prendra fin qu’à la mi-décembre, du coup les cannes qui demeurent dans les champs auront un impact sur les prochaines saisons.

Pravind Kumar Jugnauth a rencontré le président chinois, Xi Jinping et d'autres dignitaires chinois, la semaine dernière.

Dans une déclaration, le Premier ministre a agrée que Maurice exportera 50 mille tonne de sucres spéciaux vers la Chine pour une période qui reste à être "déterminée"

L’exportation de sucres spéciaux vers la Chine ne démarrera pas avant 2021 selon Jacqueline Sauzier. Cet objectif de 50 000 tonnes annuellement ne devrait pas être atteint avant 2028.

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.