Menu



International

Proche-Orient : Israël et le Hamas acceptent un cessez-le-feu dans la bande Gaza


Rédigé par E. Moris le Vendredi 21 Mai 2021

Cette annonce intervient après plus de 10 jours d'affrontements sanglants, qui ont fait 232 morts côté palestinien. Rappelons que deux millions d'habitants sont sous blocus israélien.



Les efforts diplomatiques semblent avoir porté leurs fruits. Israël et le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, ont chacun annoncé dans la soirée du jeudi 20 mai, avoir approuvé un accord de cessez-le-feu visant à mettre fin aux hostilités, qui ont fait 232 morts côté palestinien et 12 côté israélien.

Manifestation pacifique en soutien à la Palestine dans les rues de la capitale

"Le cabinet (de sécurité) a accepté à l'unanimité la recommandation de l'ensemble des responsables sécuritaires (...) d'accepter l'initiative égyptienne de cessez-le-feu bilatéral sans conditions", ont indiqué dans un communiqué les autorités israéliennes.

L'Egypte va veiller au respect du cessez-le-feu

"Nous avons été informés par les frères égyptiens qu'un accord avait été conclu pour un cessez-le-feu bilatéral et simultané dans la bande de Gaza, à partir de 2 heures du matin", a déclaré le bureau politique du Hamas dans un communiqué. "La résistance palestinienne respectera cet accord aussi longtemps que l'occupation (nom donné par le Hamas à Israël) le respectera", a-t-il poursuivi.

L'Egypte va envoyer deux délégations à Tel-Aviv et dans les Territoires palestiniens pour veiller au respect du cessez-le-feu, ont indiqué des sources diplomatiques égyptiennes à l'AFP. 

Dix jours d'affrontements 

Cette annonce intervient après plus de 10 jours d'affrontements sanglants entre Israël et ces groupes, en premier lieu le Hamas qui avait lancé les hostilités le 10 mai en tirant des salves de roquettes vers Israël en solidarité avec les centaines de Palestiniens blessés lors d'affrontements avec la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées de Jérusalem, le troisième lieu saint de l'islam.
 

Vendredi 21 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.