Menu


Politique

« Precautionary Measure » : Nandcoomar Bodha répond à Bruneau Laurette


Rédigé par E. Moris le Dimanche 16 Août 2020



Suite à la circulation sur les réseaux sociaux d’une déclaration faite à la police par l'activiste Bruneau Laurette et lié à une « Precautionary Measure » et à des articles de presse publiés ces derniers jours, le ministre des Affaires étrangères a émis un communiqué ce dimanche :"

1. J’affirme qu’il n’y a jamais eu de propositions ni de tentative d’intimidation. Ceci est contraire à mes valeurs et contraire à mes principes en politique. D’ailleurs, Mons Bruneau Laurette a lui-même qualifié ladite rencontre « safe », comme affirmé dans ses déclarations du dimanche 16/08/2020.

2. Il y a bien eu une rencontre le soir du mercredi 12 août 2020, chez Mons Rajaratnam qui connaît Mons B. Laurette depuis plus de 25 ans. La rencontre s’est faite en présence de Mons. D. Simpson. Je ne connaissais pas personnellement M. Bruneau Laurette. 

3. C’est Mons Bruneau Laurette qui a sollicité la réunion, disant détenir certaines informations sensibles, relatives à la sécurité nationale. Il souhaitait faire parvenir ces informations au Premier Ministre. 

4. Notre rencontre a duré plus d’une heure et a porté notamment sur :
a. Le travail social
b. Les SDFs
c. Les squatters
d. Le logement social
e. Le Covid-19
f. Le naufrage du Wakashio
g. Et son engagement et sa mission (au niveau national)

5. Je lui ai dit que je considère le travail social comme étant une action noble, et qu'aujourd’hui il y a les moyens et les projets, mais qu’il manque des personnes qui connaissent la réalité du terrain. 
6. Mons. Bruneau Laurette m’a parlé de son parcours, de ses tribulations et de ses déceptions, notamment dans le domaine politique. Suite à quoi, je lui ai suggéré d‘oublier le passé et de s’engager de façon plus constructive dans ses initiatives.

7. Au sujet du Wakashio, je lui ai dit que nous allions tout faire pour connaître la vérité. Et il nous a montré des photos satellitaires de son portable. Je l’ai invité à compiler un dossier complet et de le remettre officiellement au Premier Ministre.

La rencontre s’est terminée sur une note constructive et positive. D’ailleurs le lendemain matin, a 6h01, par un sms envoyé à Mons Rajaratnam, il confirme avoir compléter ses « findings » et qu’il est prêt à remettre officiellement son dossier.

Je suis choqué de voir l’amalgame qui a été faite entre la rencontre et les appels dont il fait références, qui a débouché sur un « Precautionary Measure ».  Je réitère qu’aucunes propositions ni de tentative d’intimidation n’ont été faites. 

Au vu de la tournure des événements, je me réserve le droit à toutes actions légales, si nécessaire."


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.