Menu


Politique

Pravind Jugnauth : "ziska demain soir pa pou kapav fer pompage akoz bann condition climatique"


Rédigé par E. Moris le Dimanche 9 Août 2020



Une conférence de presse très attendue par les mauriciens mais aussi des journalistes, vire à la farce. Pravind Jugnauth en ce début de soirée, n'a pas hésité avant de présenter son point de presse à Blue Bay, d'ordonner l'ordre de fichtre à la porte deux médias.

Après la tentative, vaine, de restreindre l'accès aux Mauriciens aux sites endommagés par la marée noire, les journalistes de l’express et Top FM, se sont vus refuser l'accès à la conférence de presse.

Alors qu'en cette période de crise où il est important d'informer la population, la presse a été privée de ce droit ainsi que les Mauriciens au droit de l'information. Pour rappel en plein crise du COVID-19  et pendant le ‘Lockdown’ la licence de TOPFM avait été suspendu en trois occasions. 

« Les risques de voir le MV Wakashio se casser en deux sont réels »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a affirmé qu’avec le mauvais temps et les fortes houles, l’opération de pompage d’huile du MV Wakashio, vraquier échoué, a été arrêtée « jusqu’à demain soir ». Mais «les fissures se sont développées. La situation est encore plus grave». 

Le Premier ministre affirme que des vagues de cinq mètres ont été enregistrées ces dernières heures dans le sud-est du pays et à l’endroit même où le navire s’est échoué. Par ailleurs, plusieurs fissures ont été répertoriées dans le navire-cargo.

« Ce qui veut dire que les risques de voir le navire se casser en deux sont réels. Les autorités suivent la situation de très près et je peux dire que toutes les options possibles sont envisagées »
, précise-t-il.

Plus 530 tonnes d’huile lourde ont été pompées du réservoir endommagé du navire. L’opération se poursuivra par voie aérienne, soit par hélicoptère. Le Premier ministre devait ajouter que « nous ne pouvons que extraire de petite quantité » par hélicoptère.

En ce qui concerne l’enquête, les documents et boîtes noires du bateau ont été récupérés. «Bizin pran statement avec tou ban dimoune ti lor bato et gété ki case pou ena.» Pravind Jugnauth a aussi annoncé que la fermeture des écoles, qui sont affectées par ce drame écologique, sera prolongée.

Notons qu'avec le vent et les houles qui déferlent sur les côtes dans le Sud de l’île, l’huile lourde, déversant du vraquier Wakashio depuis jeudi 6 août, a recouvert le rivage de la plage de Deux-Frères, Bois-des-Amourettes, Pointe-aux-Feuilles ainsi que d’autres plages avoisinantes. 






 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.