Menu


Politique

Pravind Jugnauth souhaite un autre "mandat" pour compléter ses projets


Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Août 2019



Les conseillers de Pravind Jugnauth sont connus pour recycler jusqu'à la corde les anciens discours. Le 27 avril dernier alors qu'il participait au lancement d'une foire coopérative à Bel Air-Rivière-Sèche, le public présent avait eu droit à la même chanson.

Ce lundi 12 août, à l'occasion de l'International Youth Day à Bell-Village, c'est face à un public plus jeune, des collégiens, qui n'ont pas la majorité rappelons le, et ne voterons pas lors de cette échéance politique, que le chef du gouvernement a lancé un plaidoyer et continue de mener campagne. Il souhaite rester au pouvoir pendant encore quelques années avec un deuxième "mandat".

Essaye-t-il de convaincre les parents à travers les enfants de voter pour lui ?

Il n'a d'ailleurs pas hésité à comparer sa vision  à ceux qui «get zis dan bout zot nene». Pour un homme dont le sobriquet de "Pinocchio" est collé à son règne politique, ça ne manque pas de piquant.
 
«Mo pe kass le rein de bann trafikants» 
Pravind Jugnauth a réitéré la volonté de son gouvernement de mener le combat contre la drogue : « Il y a eu des saisis record, des arrestations contre les mafias. Nous sommes déterminés à éradiquer la drogue dans ce pays. Et sa kombat la mo pou amenn li sans relache parski mo anvi protez la population, surtout la jeunesse».


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.