Menu


Politique

Pravind Jugnauth règle ses comptes avec les manifestants, l'opposition et les acteurs du secteur du tourisme


Rédigé par E. Moris le Dimanche 1 Novembre 2020



Ce dimanche 1er novembre lors de la cérémonie célébrant la journée de l’Andhra Raashtra Avatarana Dinotsavam, à Grande-Rivière-Nord-Ouest, le Premier ministre, comme à son habitude, s'autocongratule et profite de lancer ses attaques contre l'opposition ou tous ceux qui ne sont pas d'accord avec sa politique.

Le Premier ministre est revenu sur le choix du gouvernement entre la relance du secteur touristique et la santé publique. Si il a conscience que son choix est contesté, il dit « assumer ses responsabilités.» Pravind Jugnauth pointe du doigt les acteurs touristiques qui selon lui, mettent la pression, particulièrement concernant la réouverture de l'accès aérien. Il est "difficile de leur faire comprendre mon choix, car ces personnes ne regardent que leurs intérêts".

Concernant les marches citoyennes où des milliers de Mauriciens ont scandé "BLD", Pravind Jugnauth ironise sur le fait que « marcher dans la rue est devenue plus important que les élections générales.»

Il rappelle qu'il est un gouvernement qui a été élu démocratiquement, en omettant de dire que des pétitions électorales sont en cours pour contester sa légitimité.

Dans un sacré paradoxe, il affirme qu'il est important, estime-t-il, « au lie fer enn lalians kont Jugnauth, nou fer enn lalians kont Covid 19 » et de s'unir face aux défis auxquels sont confrontés le pays.

Boolel "Il faut agir et vite...notamment en instituant un comité de crise"

Pourtant, lorsque l'opposition avait fortement conseillée de fermer les frontières au mois de février et de mettre en place un comité gouvernement/opposition sur la Covid-19, Pravind jUgnauth s'était braqué dans un orgueil mal venu. Ses ministres et une petite clique d'amateurs catapultés dans le tourisme, allant jusqu'à suggérer en pleine pandémie mondiale d'offrir des promotions sur l'alcool aux touristes en passant au Duty free. 

Des imposteurs à la tête du secteur du tourisme

Selon lui, il y a des gens qui essayent de déstabiliser le pays. Il appelle la population de bien connaître les vrais patriotes. « (…) Zot kapav kont lor mwa pou consolid la pe dan le pei » , a conclu Pravind Jugnauth.


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.