Menu

Politique

Pravind Jugnauth ou comment utiliser une cérémonie religieuse à des fins politiques


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Avril 2022



La religion et la politique n'ont jamais fait bon ménage. Mais Pravind Jugnauth l'a bien compris, l'opium du peuple c'est la religion. Celui qui avait clamé vouloir un changement pour que les cérémonies religieuses ne se transforment pas en plateforme politique, fait tout l'inverse de ce qu'il prônait. 

«Nous ne pouvons occulter le rôle inestimable des associations religieuses dans la société. Elles méritent tout le soutien que nous leur offrons et plus». C'est ainsi que lors du Budget 2019-2020, les organisations religieuses ont obtenu une subvention de Rs 93 millions, soit une hausse de 10%. Sans surprise, le Premier ministre est de ce fait invité à toutes sortes de cérémonies et fêtes religieuses. 

Dans le cadre des célébrations de Gudi Padwa, vendredi au Maratha Mandir à Sept Cascades, le Premier ministre a une nouvelle fois axée son discours sur les « démagogues » qui font croire que « le gouvernement est derrière la hausse des prix ». Il a aussi mis en garde la population contre tous ceux qu'il cite comme « des corbeaux qui ne veulent que du mal au pays ». C’est dans ces moments difficiles, a-t-il encore souligné, « qu’on reconnaît les vrais patriotes qui ont la volonté de construire et non de démolir ».

Comme si les louanges excessives de ces chamchas ne suffisent pas, Pravind Jugnauth s'est offert sa petite heure d'autoglorification. Se disant fier d'être à la tête du MSM, il affirme que c’est le parti politique qui a le plus contribué au développement du pays. Nul ne sait si c'est dans le domaine de la corruption et du vol en plein jour.

Pravind Jugnauth a aussi fait appel à la population de faire preuve de vigilance. Car certaines personnes,  « veulent qu'il y ait des désordres et de la division »...


 

Pravind Jugnauth ou comment utiliser une cérémonie religieuse à des fins politiques

Samedi 9 Avril 2022


1.Posté par Caro le 10/04/2022 18:03
Comme par hasard ceux qui veulent le désordre sont chez lui!!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.